© 2015 Filmer à Tout Prix
Powered by LA DAX

Afriques en rhizome

Programmation par 
Marta Kucza, Katy Lena Ndiaye, Rosa Spaliviero

Édouard Glissant emprunte le terme de rhizome, proposé par Gilles Deleuze et Félix Guattari, comme principe de sa Poétique de la Relation, selon laquelle  » toute identité s’étend dans un rapport à l’Autre « . Dans cette perspective, nous parlons des Afriques, parce qu’elles sont un enracinement en perpétuel mouvement, un point de référence à la fois réel et imaginaire, pourvu d’une forme plurielle et hétérogène. Notre programmation met en lumière les productions de cinéastes africains et des diasporas, afin de voir quelles routes empruntent leurs créations et quelles Afriques nourrissent leurs imaginaires. Afriques en rhizome présente une pluralité d’approches cinématographiques du réel. Ainsi, certains films sont proches de la fiction, voire de la science-fiction (Afronauts), d’autres entrent en contact avec le monde dans un mode immédiat et direct. Il y en a parmi eux qui font l’effort d’excaver des événements oubliés par le discours dominant (Le malentendu colonial), pour mobiliser le courage face au mépris historique. En contrepoint du discours dominant qui, pendant longtemps, colonisait la différence en imposant ses explications, certains films nous font vivre des expériences sensorielles (The Master is Drowning et Western 4.33) et donnent accès à des spiritualités enchantées dans la matérialité des objets et des corps. Nous évoquons notamment les films de Bakary Diallo, mis à l’honneur cette année à la Biennale de Bamako. D’autres documentaires s’approprient des conventions réalistes et impliquent une perception intellectuelle. Relevons ici Edouard Glissant : One World in Relation et The Stuart Hall Project, des films qui font entendre les voix de deux penseurs de notre époque récemment disparus. Leur parole, en miroir avec le passé et le présent, nous permet d’appréhender des visions à la fois intuitives et profondes sur le monde d’aujourd’hui. D’après Édouard Glissant, pour s’opposer à l’état perpétuel de violence qui caractérise nos temps, il nous faut changer l’imaginaire collectif. Nous espérons que les films présentés ici enrichiront les Afriques en rhizome dans l’imaginaire du spectateur.

Marta Kucza, Katy Lena Ndiaye, Rosa Spaliviero
Afriques en rhizome

Déplacements et trajectoires

Afriques en rhizome

Déplacements et trajectoires

Afriques en rhizome

Identités en mouvement

Afriques en rhizome

Identités en mouvement

Afriques en rhizome

Représentations

Afriques en rhizome

Représentations

Afriques en rhizome

Les nœuds de l’apartheid

Afriques en rhizome

Les nœuds de l’apartheid

Afriques en rhizome

Amnésie coloniale

Afriques en rhizome

Amnésie coloniale