Présentation du projet

Dans le contexte de grandes difficultés financières que connaît la RTBF, la culture est l’une des premières victimes des coupes budgétaires. Nous assistons à une lente agonie d’un certain type d’approche de la culture aux heures de grande écoute sur les chaines phares (La Une, La Deux). Dans la tourmente de la concurrence et des lois du marché, l’entreprise publique autonome à caractère culturel doit s’aligner sur le modèle privé. A l’heure du zapping et du pré-formatage des esprits, la RTBF n’ose plus prendre le risque de proposer au grand public des formats longs, avec un langage télévisuel inédit et inattendu au service des débats d’idées.
Mais ce n’est pas une fatalité !

Notre fabuleux patrimoine culturel et artistique mal connu doit être remis à l’honneur et toucher les publics plus éloignés de la culture. A l’ère du néolibéralisme triomphant, n’est-il pas possible de résister à la culture télévisuelle lisse et promotionnelle ? La culture doit interroger, stimuler, faire rêver, inventer. La RTBF devrait revenir au projet d’origine lorsqu’elle se voulait un instrument d’éveil, d’émancipation et donc de participation à l’œuvre démocratique.

Faites une promesse de don et contribuez ainsi à ce que la RTBF soit un véritable vecteur de culture, d’émancipation sociale, d’enrichissement intellectuel et de découvertes pour le plus grand nombre. Avec votre aide, la RTBF pourrait remplir pleinement ses missions de service public définies par le contrat de gestion, en termes d’information, de divertissement, de développement culturel, de création audiovisuelle, d’éducation permanente. Si chacun d’entre nous participe à la hauteur de ses moyens, nous pourrions aider La Une et La Deux à ne plus produire et diffuser ce que l’on voit partout ailleurs !

 

Qui suis-je ?

Je suis François Dubois, un jeune homme de 39 ans, habitant à Charleroi. Je travaille comme jardinier indépendant depuis mes 20 ans. Je suis marié et père de deux enfants, âgés de 4 et 8 ans.
Passionné de Culture, je me rends régulièrement au théâtre et au cinéma. Étant atterré par la qualité des émissions culturelles de la Une et la Deux, j’ai décidé de réagir et de m’adresser aux citoyens téléspectateurs qui comme moi ont envie de réagir sous peine d’éteindre définitivement leur poste de télévision. Je crois au Gai savoir et à l’élitisme pour tous ! La Culture et l’excellence ne doivent pas être exclusivement réservées aux « cultureux ». Il s’agit sans doute là d’un pari utopique mais comme disait le poète autrichien Erich Fried « L’utopie est simplement ce qui n’a pas encore été essayé. »

À quoi servira la collecte ?

Les besoins de financement de la RTBF sont nombreux pour viser l’accomplissement de ses missions de service public. Certains postes seront privilégiés :

– L’achat de programmes documentaires de création
– Les apports de coproduction
– Les achats de droits de diffusion
– La réalisation d’une enquête indépendante sur les possibilités de financements alternatifs à la publicité et au sponsoring

 

Pour de la Culture en Prime Time sur la RTBF
Étiqueté avec :            
565 241 €Collectés
9 250 360 €objectif
2015-10-13
6%
Soutenir ce projet
Les récompenses :
5 € et plus Vous pourrez recevoir une photo dédicacée de l'équipe de la RTBF.
100 € et plus Vous pourrez assister à 4 réunions de programmation par an.
1000 € et plus Vous pourrez participer au CA de la RTBF pendant 1 an.
5000 € et plus Vous serez responsable des Programmes Culture pendant 1 mois.